Se soigner

Je pars en voyage : ma trousse d’urgence 100% naturelle

27 juin 2018

L’été est arrivé ! Avec lui, j’ai senti une vague de bonne humeur déferler tout autour de moi : place au soleil et aux voyages ! Comme je vous vois tous préparer avec enthousiasme vos vacances en France ou à l’autre bout du monde, j’ai pensé qu’il était plus que temps de vous parler de ma trousse d’urgence 100% naturelle : celle qui m’accompagne partout dans mes aventures, dans les contrées froides comme brûlantes, à la campagne comme dans le désert. Aujourd’hui, je partage donc avec vous ma petite pharmacie de naturopathe, dont je sais à coup sûr qu’elle vous sauvera la mise tôt ou tard. Ce sont un peu mes « remèdes de brousse », ultra polyvalents et archi efficaces pour toute la famille. Alors, dans cette trousse de secours, qu’est-ce qu’on met ?

 

Charbon végétal actif

C’est simple : on ne peut pas partir en vacances sans charbon ! C’est lui qui vous sauvera de tous les désordres d’ordre intestinaux et digestifs. Du simple mal de ventre, à l’intoxication en passant par la diarrhée, le charbon actif vous sauvera la mise. Vous pouvez même l’utiliser préventivement si vous êtes dans des pays à risque en terme de turista et que vous voulez assurer vos arrières. En outre, vous pouvez aussi utiliser le charbon actif comme dentifrice ! Si si !

Comment l’utiliser ?
On le trouve sous forme de poudre, de comprimés et de gélules essentiellement. Je conseille plus particulièrement la poudre car ainsi l’absorption est immédiate. La gélule, quant à elle, doit d’abord être digérée par l’estomac, ce qui retarde l’effet. Les comprimés sont un bon intermédiaire : ils conviennent à ceux qui sont réfractaires à la poudre et évitent les agents d’enrobage.

ATTENTION : Le charbon végétal a la propriétés de tout absorber : les toxiques, les gaz, mais aussi….les médicaments. Prenez garde donc de marquer environ 2h d’intervalle entre la prise de votre traitement (pilule y compris) et le charbon.

⇢ Le charbon sous forme de poudre doit être dilué dans un grand verre d’eau. Il va de prime abord colorer vos dents, mais pas de panique ! Un second verre d’eau rincera le tout et il n’y paraîtra plus. Sinon il existe une astuce : boire à la paille. Cette solution est idéale pour faire avaler le mélange aux enfants.
⇢ Le charbon se consomme à jeun le matin ou entre les repas.

Je recommande : Carbo 2000 charbon végétal super activé poudre (Laboratoires SFB)

Baume du tigre

Le baume du tigre est un remède chinois vieux comme le monde mais je constate que beaucoup de gens de ne le connaissent pas. Il s’agit d’un mélange de camphre, de menthol et d’huiles essentielles de clou de girofle, menthe, cajeput et cannelier. Je parle ici du baume du tigre rouge (il existe un baume blanc dont les propriétés sont différentes).

Le baume du tigre vous sera utile pour tout ce qui est mal de dos, douleurs musculaires et articulaires, foulures, tendinites, torticolis etc. Il soulagera toutes les douleurs très efficacement en échauffant la zone.
Autre utilisation méconnue : en cas de mal des transports, il aidera à mieux supporter le trajet !
Enfin, vous pouvez aussi le tester en répulsif contre les moustiques.

Comment l’utiliser ?
On le trouve sous forme de tout petit pot car une petite quantité suffit.

ATTENTION : Le baume du tigre s’utilise en application externe uniquement, et jamais sur les muqueuses !

Gel d’aloé vera

L’aloé vera est une plante extraordinaire à bien des égards et en tant que thérapeute, je l’utilise énormément par voie interne dans le cadre de nombreux maux.
Mais ici, c’est son utilisation par voie externe qui nous intéresse. Le gel d’aloé vera se révèle être un ami précieux en cas de brûlures, coups de soleil et même égratignures en tout genre. Il aide à la cicatrisation et à la régénération des tissus et apporte instantanément un effet apaisant par la sensation de fraîcheur qu’il procure. Il soulage également les piqûres de moustique.

Comment l’utiliser ?
Le gel s’applique en couche généreuse sur la zone concernée. On masse doucement jusqu’à pénétration du produit. On peut aussi en laisser une fine couche sur la partie qui a été lésée également pour mieux profiter de ses vertus apaisantes et rafraîchissante. On renouvellera l’application plusieurs fois par jour.

Vous trouverez en magasin bio des tubes de gel d’aloé vera très pratiques à emporter.
⇢ Prenez soin de bien choisir un gel d’aloé vera pur à 100% !

 

Huile de nigelle

L’huile de nigelle est sûrement mon huile végétale préférée ! Vous la trouverez peut-être sous l’appellation d’huile de cumin noir. Véritable remède ancestral, on dit d’elle qu’elle guérit de tout sauf de la mort ! Bon, c’est peut être un peu exagéré mais je peux vous assurer que si je ne devais garder qu’une seule huile jusqu’à la fin de mes jours, ce serait assurément celle-ci.
Dès que vous vous sentez mal, vous pouvez consommer de l’huile de nigelle : elle est anti-bactérienne, anti-infectieuse, anti-fongique et anti-inflammatoire. C’est un peu un « couteau suisse ». Elle vient stimuler les défenses immunitaires tout en désinfectant tout le tractus digestif. Je n’hésite pas à l’utiliser dès que je sens le moindre petit signe de dysfonctionnement : rhume, sinusite, cystite, diarrhée, problèmes de peau, allergies etc. Quoi qu’il arrive, elle vous aidera !

Comment l’utiliser ?
Vous pouvez l’utiliser par voie interne dès que vous vous sentez mal, quel que soit le symptôme, à raison d’une cuillère à soupe, à jeun.

Huiles essentielles : tea tree, menthe poivrée et lavande vraie

Je suis une grande adepte des huiles essentielles et j’en ai de nombreuses à la maison qui viennent chacune répondre de façon spécifique à toutes sortes d’usage. Cependant, en voyage, il est impensable de me surcharger avec une valise d’huiles essentielles ! Voici donc ma sélection passe-partout à glisser dans le sac : tea tree, menthe poivrée et lavande vraie.

Comment les utiliser ?
⇢ On peut utiliser les huiles essentielles par voie interne et par voie externe. Attention cependant, les huiles essentielles sont très concentrées et la prudence est de mise pour leur usage, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’enfants pour lesquels on préférera toujours un usage en olfaction ou en diffusion atmosphérique. Cela étant dit, la lavande vraie reste une belle alliée des plus jeunes car elle est très douce et non dermo-caustique.

⇢ Choisissez impérativement vos huiles essentielles en qualité biologique ! Elles doivent être 100% pures et naturelles.

Rescue

Peut-être n’avez-vous jamais entendu parler des fleurs de Bach ? Ce sont des macérations de fleurs dans un support alcoolique. Le rescue plus particulièrement est élixir floral issu d’un mélange de ces fleurs. Il est destiné à apaiser le mental, surmonter un stress et accompagner les émotions. Il apporte réconfort et sérénité dès qu’un incident survient. Il agit sur la sphère émotionnelle en aidant à lâcher-prise. Ici, on n’agit pas sur la physiologie mais bien sur la psychologie, l’émotion. C’est un petit remède d’urgence facile à emporter dans le sac et qui sera utile aussi bien pour les grands que pour les plus petits (et même les animaux) dès qu’un petit stress pointe le bout de son nez (panique, irritation, petit malaise, anxiété). Il agira en tant que soutien.

Comment les utiliser ?
Le rescue existe sous forme de gouttes, de spray et de pastilles. A noter que les gouttes et le spray contiennent de l’alcool. Pour les enfants notamment, on préfèrera donc la version pastille ou la version sans alcool nommée « Rescue Kids ».

⇢ En gouttes : 4 gouttes diluées dans un verre d’eau à boire à petites gorgées ou directement sous la langue dès qu’un stress survient. A renouveler jusqu’à 6 fois par jour.

⇢ En spray : 2 vaporisations dans la bouche, jusqu’à 6 fois par jour.

⇢ En pastilles : 1 pastille plusieurs fois par jour.

 

J’espère que grâce à tous ces petits remèdes de la nature vous passerez un magnifique été !

 

♡ Bonne vacances ♡

You Might Also Like

Aucun commentaire

Laisser un commentaire