Se nourrir

Jus ou smoothie : lequel me convient ?

16 mai 2018

Depuis quelques mois, jus & smoothies semblent être devenus des incontournables du bien-être : on voit fleurir jusque dans les rayons frais des supermarchés une nouvelle offre de jolies petites bouteilles qui nous promettent monts et merveilles. Je me réjouis de l’arrivée sur le marché de cette nouvelle offre, mais j’ai aussi constaté qu’il y avait une confusion entre ce que l’on nomme les jus pressés à froid et les smoothies. Il s’agit de deux produits différents qui n’auront pas les mêmes effets sur votre organisme. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir ce qui différencie les deux boissons afin de vous puissiez tirer le maximum de bienfaits de leur consommation. Mise en lumière !

Jus & smoothie : quelle différence ?

– Un smoothie est le résultat du mixage au blender d’un certain nombre de fruits et/ou légumes avec, parfois, une adjonction de lait. On obtient alors un liquide épais, onctueux et rassasiant. Ici la part de fruits oscille entre les 2/3 voir les 3/4 de la composition totale.

– Un jus peut être obtenu de deux façons : en pressant des aliments à la centrifugeuse ou en utilisant un extracteur de jus. L’extracteur permet d’obtenir un jus pressé à froid à partir de légumes même très durs – donc difficilement « pressables » – tout en ôtant les fibres qu’il contiennent et cela sans chauffe (contrairement à la centrifugeuse). On obtient alors un jus très liquide et très concentré, sans fibre. Ici, la part de légumes oscille idéalement entre 2/3 voir les 3/4 de la composition finale.

Lequel est le plus intéressant ?

Les deux ont leurs intérêts, mais d’un point de vue micro-nutritionnel, le jus obtenu à l’extracteur est imbattable. Je vais vous expliquer pourquoi. Les micro-nutriments, ce sont notamment les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments et les enzymes : ils permettent le bon fonctionnement des cellules du corps humain. Si vous êtes carencé en l’un de ces micro-nutriments, les déséquilibres surviennent petit à petit, insidieusement, puis c’est la maladie qui s’installe. Aujourd’hui, il est vite arrivé de se retrouver carencé en micro-nutriments car la nourriture raffinée, transformée et industrialisée largement consommée dans les ménages en est très pauvre (a contrario, elle est très riche de macro-nutriments : sucres et graisses saturées notamment). De plus, même lorsqu’on s’approvisionne en fruits et légumes frais de qualité biologique, la carence peut tout de même s’installer car les sols sont si appauvris que ce qui y pousse est bien moins riche en micro-nutriments qu’il y a une cinquantaine d’année. De là nait la nécessité de s’orienter vers ce que l’on nomme des super-aliments : une catégorie de produits que je trouve un peu magique qui sont très fortement concentrés en micro-nutriments. Les jus obtenus à l’extracteur, à condition qu’ils soient majoritairement constitués de légumes, font justement parti de ces « super-aliments ».

L’extracteur ôte les fibres et presse les aliments lentement sans les chauffer. Ceci a trois avantages majeurs :

✓ Le retrait des fibres permet de consommer un volume important de légumes qu’il serait très compliqué de manger à la croque : on a donc un apport massif de micro-nutriments (minéraux, oligo-éléments et vitamines). Une vraie bombe nutritionnelle !

✓ Pressé lentement donc sans chauffe, le jus conserve l’intégralité de ses micro-nutriments. En effet, la cuisson fait perdre une grande partie des vitamines, minéraux et oligo-éléments : ce que nous absorbons est donc déjà partiellement mort. Se diriger vers une alimentation vivante, où les crudités tiennent une bonne place, est un des moyens les plus efficaces pour nourrir vos cellules et regagner/conserver une jolie énergie. Dans cette perspective, les jus permettent un apport massif de cru & de vivant.

✓ L’absence de fibres rend les jus très facilement assimilable : de cette façon, il n’est quasi pas besoin de digestion, le jus est directement absorbé. Un précieux atout pour tous ceux qui ont les intestins sensibles et qui ne supportent difficilement les crudités.

 

Les smoothies, eux, sont obtenus par broyage au blender :

✓ Ils conservent leurs fibres. Pour ceux qui ont l’intestin un peu paresseux donc une tendance à la constipation, l’apport de fibres est très important. Le broyage des fruits permet toutefois de fractionner grandement les fibres, donc de faciliter tout de même leur digestion.

✓ Du fait que les fibres sont conservées, le rendement est plus important. En conséquence, les smoothies, pour une plus petite quantité de fruits et légumes donnent plus de jus. Mais bien sûr, moins de fruits et légumes veut dire également moins de micro-nutriments par verre.

✓ Toujours en raison de la présence de fibres, la digestion est plus lourde.

✓ En revanche, ils sont plus rassasiants : ils peuvent constituer à eux seul un petit déjeuner, un goûter par exemple ou même une boisson de récupération après l’effort.

✓ Ils sont plus gourmands car, contrairement aux jus, ils contiennent davantage de fruits donc sont plus sucrés. C’est d’ailleurs une bonne astuce pour faire consommer des fruits aux enfants réticents. Les fruits, en effet, doivent préférentiellement être consommés avec leurs fibres pour éviter un pic glycémique. On évite donc de faire des jus de fruits à l’extracteur.

Lequel privilégier ?

Les deux sont intéressants ! En fonction de votre profil naturopathique, de votre vitalité et de vos objectifs, vous n’obtiendrez pas les mêmes résultats en consommant l’un ou l’autre. L’approche individualisée est de mise, et ceci sera déterminé en consultation lors de votre bilan naturopathique.

▷ Les jus sont les grands alliés de la revitalisation & de la régénération. Si vous êtes fatigué, que vous avez des problèmes digestifs ou même que vous êtes en surcharge pondérale : les jus vous aideront sur le chemin de la vitalité & de l’équilibre. Et au-delà : en faisant entrer les jus dans votre routine quotidienne, c’est un apport massif de micro-nutriments qui est assuré. C’est sûrement l’une des meilleures habitudes bien-être & santé que vous pouvez mettre en place d’un point de vue alimentaire.

▷ Si vous êtes en sous-poids, que vous êtes sportifs, que avez une activité soutenue, ou que vous recherchez une boisson « plaisir », les smoothies seront de précieux alliés car ils sont plus riches, plus épais. Attention toutefois car, en fonction de leur composition, ils peuvent constituer un apport massif de sucre.

Comment réaliser vous-même vos jus & smoothies ?

Matériel

▷ Pour réaliser un smoothie, il vous suffit d’utiliser un blender. On trouve aujourd’hui sur le marché de nombreux modèles de blender, à différents prix. Le must en la matière se trouve être le Vitamix avec lequel vous pourrez réaliser toutes vos préparation à mixer : smoothie, crème, purée, laits végétaux etc. Je ne possède malheureusement pas cette machine et ne peut donc vous en faire un compte rendu. J’utilise pour le moment un blender très bon marché de marque Krups modèle Perfect Mix. S’il est très peu encombrant, il est cependant d’une capacité trop petite à mon goût et je trouve qu’il manque de puissance.

▷ Pour réaliser un jus pressé à froid, vous aurez besoin d’un extracteur de jus. Si ces machines étaient encore hors de prix il y a 3 ou 4 ans, on trouve désormais des modèles fiables à prix raisonnables. Deux types d’extracteurs existent sur le marché : les horizontaux et les verticaux. Les horizontaux permettent généralement d’extraire plus de jus, mais ils sont plus encombrants. Je recommande pour ceux-ci la marque Omega. A titre personnel, j’utilise un extracteur vertical depuis des années dont je suis fort satisfaite : il s’agit du Kuvings. Il représente un investissement important mais je n’ai jamais regretté mon achat. Il est très solide, facile d’utilisation, simple à nettoyer et surtout permet un bon rendement en terme de jus. Avec le temps, j’ai acheté une petite passoire supplémentaire pour refiltrer mon jus car il restait parfois un reliquat de pulpe et j’aime les jus parfaitement lisses. Autre détail très important : il est sans bpa !

Il existe sur le marché une offre croissante de jus pressé à froid « prêt-à-consommer ». Pour vous aider à faire votre choix, je publierai prochainement un article dédié.

Prenez soin de vous !

 

 

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Reply Amandine 16 mai 2018 at 13 h 13 min

    Merci Ketty pour cet article très instructif qui permet de mieux comprendre la distinction entre le jus et le smoothie et leurs apports respectifs. Je serais très intéressée pour ma part par des idées de mélanges de fruits/légumes bons pour la santé et délicieux au goût…

    • Reply Ketty 18 mai 2018 at 12 h 47 min

      Très bonne idée ! Je prépare donc pour les prochaines semaines un article dédié à la composition de divers mélanges fruits et légumes. J’espère que cela inspirera aussi la créativité de chacun.

    Laisser un commentaire