Se soigner

L’huile de tamanu (Calophyllum Inophyllum)

18 février 2019

Il a quelques jours, un ami-de-toujours m’a ramené un petit trésor de son périple en Polynésie. Avouons-le, cet ami me connaît à merveille et il sait parfaitement ce qui fera briller mes yeux de petite sorcière/druidesse/naturopathe : une potion magique du bout du monde. J’ai nommé : l’huile de tamanu. En France, bien que largement méconnue, on la désigne plus volontiers sous le nom de calophylle. Dans les îles de l’Océan Pacifique, cette huile est utilisée depuis des millénaires comme remède car elle possède de puissantes vertus thérapeutiques. Quasi sacré, le bois de l’arbre dont il est extrait, le calophyllier, était d’ailleurs utilisé pour sculpter les divinités – les célèbres Tiki – ainsi que pour la construction des pirogues. Laissez-moi vous faire découvrir cette huile merveilleuse.

 

Découvrir l’huile

L’huile de tamanu est extraite des graines d’amandes du fruit du calophyllier. D’une belle couleur verte, sa texture est épaisse et très grasse, elle laisse un film légèrement collant sur la peau. Elle possède une odeur caractéristique très marquée de noix vertes, chaude et épicée. Pour ces raisons, on utilisera cette huile de préférence le soir au coucher, afin d’éviter d’être incommodé par son fini un peu gras. Si l’on souhaite fluidifier cette huile, on peut la mélanger à une huile de jojoba par exemple. En outre, ce n’est pas une huile de consommation, ce qui signifie qu’on l’utilisera en usage externe uniquement.

 

Une alliée de choix pour les problèmes circulatoires

Mon utilisation préférée de la calophylle est incontestablement celle d’huile de massage pour les jambes lourdes, à tendance variqueuse. Son action fluidifiante sanguine permet d’améliorer la circulation des membres inférieurs et s’avère d’un précieux secours sur un début de varice par exemple. Pour cela on massera les jambes depuis les pieds jusqu’à l’aine, en remontant toujours du bas vers le coeur. Chargé en antioxydants, l’huile de tamanu aura un effet protecteur sur les capillaires sanguins non négligeable si vous avez une petite tendance à l’insuffisance veineuse.

♡ On peut potentialiser l’effet de la calophylle en ajoutant quelques gouttes d’huiles essentielles de cyprès toujours vert, de cèdre de l’atlas et de patchouli par exemple.

 

Atténuer les rougeurs, les cernes, la couperose et l’acné rosacée

Toujours grâce à son action fluidifiante sanguine, l’huile de tamanu améliore la micro-circulation. Elle sera donc secourable en application locale sur le visage en cas de rougeurs, de couperose et de rosacée, mais aussi sur les cernes. Pour cela, une toute petite quantité est suffisante, à appliquer délicatement du bout des doigts avec de petits massages circulaires.

♡ Pour atténuer les cernes, je vous recommande de mélanger l’huile de tamanu à une noisette de gel d’aloe vera. Masser délicatement la zone. Vous obtiendrez de meilleurs effets si vous conservez votre tube de gel d’aloe vera au réfrigérateur.

 

Se débarrasser des hémorroïdes

C’est toujours son action sur la micro-circulation qui est recherché ici. En cas d’hémorroïde, on pourra masser la zone sensible avec un peu de calophylle additionnée d’une goutte d’huile essentielle de lentisque pistachier. Pour aller plus loin dans la démarche, il sera aussi intéressant de faire quelques bains dérivatifs et d’alléger votre alimentation notamment en faisant une petite diète.

 

Soulager les articulations et les muscles douloureux

L’huile de tamanu a également une action anti-inflammatoire. Elle soulagera les rhumatismes et les articulations douloureuses. Vous pouvez également l’utiliser si vous vous foulez la cheville ou encore en cas de tendinite. Additionnée de quelques gouttes d’huiles essentielles de gaulthérie et d’eucalyptus citronné, les effets n’en seront que meilleurs.

♡ En cas de douleurs musculaires, je vous recommande d’associer la calophylle avec quelques gouttes d’huile essentielle de baume de copahu. Masser la zone douloureuse avec le mélange.

 

Traiter l’eczéma, le psoriasis, les peaux sèche et atopiques

Par son action anti-inflammatoire et cicatrisante, on utilisera avec grand bénéfice l’huile de tamanu sur les problématiques de peau telles que l’eczéma notamment. Elle apporte souplesse et élasticité à la peau en régénérant les tissus. Vous pouvez aussi l’associer à l’huile végétale de rose musquée qui a également de grandes vertus de cicatrisation.

 

♡ Prenez soin de vous ♡

You Might Also Like

Aucun commentaire

Laisser un commentaire